Témoignages

lundi 20 août 2012

Gilles ISERABLE (Gilou 26) 26750

Le paradis halieutique de Gilou 26
J'ai connu très tôt le premier ouvrage "Le guide Arias du vrai pêcheur de truite", juste après sa parution. Je dois reconnaître que c'est en grande partie grâce à toi Alphonse,que j'ai découvert une autre façon de pêcher.Je ne veux pas parler de la canne téléréglable et des ruisseaux de plaine où tout le monde va et qui sont impêchables en début d'été, mais bien de la montagne et de ses petits torrents où seule la truite fario sauvage est présente dans une eau froide et cristalline. Souvent, à partir du mois de mai ce genre de lieu est déserté par les 3/4 des pêcheurs... Oui, c'est grâce à toi que j'ai connu la canne anglaise et par la suite la f.i et cette pêche si fine. Ce que je retiendrai le plus dans tes écrits c'est ce que tu ressens quand tu es dans les eaux vives de ces torrents majestueux. Je peux t'assurer, sans modestie, que c'est ce que je ressens aussi. J'irai même plus loin en disant qu'aujourd'hui le cadre et le lieu priment sur le résultat de ma partie de pêche.
Je tiens à te remercier, Alphonse, pour cette gentillesse et de cette disponibilité que j'ai pu deviner au travers de tes écrits et qui se sont confirmés lors notre rencontre dans la Drôme.
dimanche 15 juillet 2012

J-Jacques SOUM 09200 ST GIRONS

Le rêve truite ancestrale (Macrostigma)
J'étais dégoûté de la pêche et de mes échecs en grande rivière...
Début 2012 j'ai vu vos publicités et j'ai décidé de commander vos dvd afin de voir si je pouvais apprendre quelque chose. Je les ai visionné de très nombreuses fois et en mars j'ai voulu mettre vos conseils en pratique ; j'ai pris quelques truites : 1 ou 2 à chaque sortie. Mon soucis était de me familiariser avec cette méthode et petit à petit j'ai réussi à maîtriser la dérive ainsi que la plombée.
Puis, au mois de juin j'ai commencé la pêche à la mouche naturelle et là, surprise ! Entre dix et quinze touches à chaque sortie. J'en manque beaucoup, environs les 2 tiers, mais j'ai retrouvé le plaisir de pêcher. J'ai déjà pris 12 truites entre 43 et 51 cm, plus de nombreuses autres, de tailles moyennes. Je n' aurais jamais imaginé cela.
Ce succès a été possible grâce à vos conseils et je vous remercie de tout mon coeur !
Encore merci mr Alphonse Arias !

lundi 18 juin 2012

PIERRE POUEY-SANCHOU 33640

Truite Macrostigma ancestrale Corse...
Je viens de terminer vos 2 ouvrages qui sont, outre leur intérêt
halieutique, des merveilles de poésie.

J'envie secrètement les personnes comme vous qui arrivent à coucher sur le
papier avec autant de justesse les émotions que ressent tout pêcheur quand
il se trouve au milieu de l'eau.

Emotions exaltantes à écouter, sentir et regarder vivre la nature.

Emotions écoeurantes de constater les multiples blessures que l'humanité
inflige à cette dernière.

Au plaisir de vous relire dans votre tome 3 ( vous pourrez m'informer de sa
parution ? ).
dimanche 17 juin 2012

Bruno QUICHAUD 78160

 Truite emblématique Corse : la Macrostigma !
J'ai dévoré le GUIDE TRUITE dont je vais faire une relecture plus technique.
Il m'a apporté beaucoup de plaisir ainsi que des points d'amélioration. Quelques jours en Auvergne m'ont permis une mise en pratique, avec de belles mouchetées à la clé.
Que du bonheur ! Merci !
vendredi 25 mai 2012

DIDIER PONS 31000 TOULOUSE

Truite sauvage de montagne
Cher Monsieur ARIAS,
j'ai baigné dans votre culture oh ! combien enrichissante pour un pêcheur néophyte comme moi...
Merci pour les dédicaces qui m'ont touché. Halieutiquement vôtre.